À la une
28/11/2019

Le Conseil de l’Ordre, lors de sa séance du 19 novembre 2019, a décidé de s’associer au mouvement « Justice morte » décidée par le CNB.

Le 5 décembre, nous n’assurerons aucune de nos missions, à l’exception du contentieux des libertés incluant le contentieux des étrangers, les hospitalisations d’office et l’assistance dans le cadre des gardes à vue, pour manifester notre opposition au projet de réforme du régime de retraite des avocats.

Nous poursuivons ainsi notre engagement ferme contre le projet de réforme porté par le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye.

Nous continuons à nous mobiliser pour défendre les régimes autonomes qui ne sont pas des régimes spéciaux, qui fonctionnent parfaitement, ne coûtent pas un euro à l’État et reversent des centaines de millions d’euros aux régimes déficitaires.

Nous rappelons la spécificité de notre régime qui justifie qu’il ne soit pas intégré à un régime universel et maintenu pour les critères objectifs de solidarité que nous appliquons tant en interne à l’intention de ceux d’entre nous qui n’ont pu cotiser suffisamment par leurs activités ou les incidents de la vie, qu’en externe par la redistribution que nous assurons chaque année et, pour seul exemple, à hauteur de 90 millions d’euros pour la seule année 2019.

À lire aussi